Les tombeaux oubliés de la vallée des rois

 

Documentaire 
Durée : 52'
Support : Digital Betacam - stéréo - 16/9 - 4/3 

 

Réalisateur : Michel Marié 
Production : Mona-Lisa

 

 

La filiation reconnectée
En 1899, l’égyptologue Victor Loret contraint et forcé, quitte l’Egypte, emportant avec lui les secrets de ses dernières fouilles dans la Vallée des Rois. Plus d’un siècle plus tard, en 2002, le Pr Luc Gabolde égyptologue retrouve au hasard d’une expertise demandée par les héritiers d’Alexandre Varille, (à qui Loret avaient confié ses archives), les carnets de Victor Loret relatant avec force précisions l’existence de tombeaux oubliés. Ce qu’il a longtemps imaginé possible prend forme.
Aujourd’hui le fils spirituel reprend les travaux de fouille de son mentor à la recherche des mystères cachés des quatre derniers tombeaux de la vallée des rois.

 

Une aventure humaine et scientifique inédite
Les  élements découverts et repertoriés par Luc Gabolde semblent très prometteurs.
Avant le premier coup de pioche prévu en janvier 2008, il semble plus que probable que des découvertes matérielles inédites soient faites.
Victor Loret,  un des grands égyptologues de l’époque fit de nombreuses découvertes à Saqqarah ainsi que dans la vallée des rois où il mit à jour de nombreux tombeaux  dont celui  Thoutmosis III et de la seconde cachette royale à Biban el Molouk.

 

En 1898, lors de la découverte de la Tombe de Thoutmosis III, Victor Loret note l'emplacement  d’une tombe qu’il mentionne d’abord sur ses carnets par la lettre E (qui prendra le numéro de  KV 33). Il s’approprie sa découverte  sans autre indication que "inconnu"  et continue ses recherches. Il s'occupe alors de la KV 34 de Thoutmosis III qu’il fouille complètement.  

En procédant ainsi, Victor Loret  aurait signifié son intention de la fouiller personnellement mais plus tard. Car s’il s’approprie bien cette tombe dans son carnet (Tombe 33 trouvée,  écrit-il ) il ne la décrit pas, ce qui n’est pas dans ses habitudes, néanmoins il la reporte sur le plan général de la vallée qu’il a entrepris de dresser. Et on n’entend plus jamais parler. Aujourd’hui, sur les traces de Victor Loret, Luc Gabolde n'entreprend pas cette fouille à la légère et développe des "arguments" sur la tombe KV 33 qui  fortifient notre approche et peuvent  constituer le moteur du film.  Les présomptions scientifiques sont  ici plus que jamais excitantes.: s’ il ne reste que très peu de tombes encore inédites à explorer dans la Vallée des Rois ces quatre sépultures oubliées sous les numéros  KV  33, 29, 31 et 40 sont les quatre dernières repérées  au 19° siècle et non fouillées. 

 

Une tombe prometteuse
La tombe KV 33 est placée de manière peu banale à proximité de celle  d’un grand pharaon, Thoutmosis III (la KV 34), un des principaux conquérants du Nouvel Empire Egyptien. Ici pourrait se cacher une « histoire de famille ».

 

L’indice le plus important est constitué par le pilier de sa tombe (la KV 34). Thoutmosis III s’y est fait représenter (ce qui n’était pas habituel) accompagné de ses proches : sa mère, la reine Isis, son épouse la Grande Epouse Royale Mérytré-Hatchepsout, et deux de ses autres épouses Satiâh, Nebettou ainsi que de sa fille Néfertary. Il aurait ainsi matérialisé de son vivant, le souhait de vivre son éternité avec les êtres qui lui étaient le plus cher.  Alors à qui était destinée la KV 33 ? 

 

Quant aux 3 autres tombes : les n°s KV 29 , KV 31 et KV 44 elles sont pour l’instant vierges de toute supposition, de toute hypothèse. Les égyptologues n’ont connaissance que de leurs emplacements ou tout au moins la localisation de leur puits …..Elles peuvent réserver bien des surprises.

 

 
Mona Lisa Production - 3 et 4 Place Chazette - 69001 Lyon FRANCE
Tél : +33 4 78 39 04 04 - Fax : +33 4 78 29 09 47

email : info2@monalisa-prod.com