Le temps des loups

 

 

Fictions

Support : 35mm

 

Réalisateur : Bruno Vienne

 

 

Ce long métrage de fiction nous racontera la vie d’un homme hors du commun, Gérard Ménatory. ll consacra sa vie à la réhabilitation du loup. Il se battit pour la réintroduction et la protection de cet animal diabolisé.

 

Le film aura comme base le dernier livre de Gérard Ménatory qui n’a pas encore été édité et qui est en quelque sorte son testament !

 

 

Petit sauvageon, le jeune Gérard grandit dans un village des Cévennes au pied du mont Aigoual. Son père, professeur d’école, ermite contestataire, l’initie à la vie au milieu de la nature. Gérard passera toute son enfance à explorer les collines boisées et escarpées du pays cévenol. En observant et recueillant de nombreux animaux, il apprendra à comprendre, à aimer et respecter la vie sauvage. Après ses études, il devient journaliste et se passionne pour l’écologie. Il parcourt le monde pour observer les loups dans leur habitat naturel.

Quelques années plus tard il crée le Parc du Gévaudan situé en lozère, ou, pour la première fois depuis leur extermination, des loups sont réintroduits en France. Fasciné par cet animal qui cristallise les passions, il passera des nuits à observer les loups en vivant parmi les meutes. Reconnu et respecté par le monde scientifique, ses travaux de terrain auront un retentissement international...

 

 


Ébauche de découpage

 


séquence d’ouverture
un cercueil transporté par 4 hommes ; une jeune femme les précède et ouvre une grille qui grince en offrant un passage sur un parc immense couvert en partie par une forêt. Tout est blanc, la neige tombe à gros flocons, les pas des personnages crissent dans le silence ouaté et leur haleine se transforme en petite brume. Le cortège se dirige à la lisière des sapins qui partage le parc en deux : la plaine vallonnée et une partie boisée. À présent ils sont en train de poser leur fardeau qu’ils disposent sur 4 rochers en guise de support. Un homme prend la parole :
« Papa, nous sommes ici pour accomplir ta dernière volonté, celle de passer une nuit dans le parc parmi les loups avant d’enterrer ton cercueil au cimetière de mende ! ».
Le blizzard se lève et la neige tourbillonne, les pas se pressent vers la grille que l’on referme.
Un hurlement se fait entendre malgré la furie du vent, les 5 personnes tournent leur tête et ensemble ils regardent vers la lisière. Le hurlement qui redouble d’intensité est relayé par un autre, puis un cœur de loups se mêle au souffle de la tempête.
« Papa reçoit son dernier hommage ! » murmure la voix de la femme. Le groupe reprend le sentier enneigé vers le village.
Abandonné au milieu de la nature, le cercueil en chêne est recouvert peu à peu par la neige.
Les hurlements ont cessé, le vent est tombé.
À pas feutrés, se déplaçant avec prudence, un premier loup apparaît, il s’approche de cet objet curieux.
Le loup se roule dans la neige à quelques mètres du mort, d’autres loups plus timides jaillissent çà et là de derrière les sapins.
Le mâle Alpha tout blanchi par la neige est rejoint par sa femelle. Ils s’accouplent, un très gros plan filmé au téléobjectif s’attarde sur l’œil plein cadre du loup Alpha.

 


Fin du générique du début.

 

Première séquence 
(Débute sur une prise de vue en aérienne en travelling dans un paysage sauvage des Cévennes).
Un gamin court avec un gros berger allemand dans le maquis des Cévennes. Gérard Ménatory à dix ans, il a un short noir à la dernière mode des années 20. Le chien le dépasse au galop et se dirige vers un buisson. Il a flairé quelque chose, un aigle blessé bat d’une aile. L’enfant calme le chien et se penche sur l’oiseau. Il enlève sa chemise et la noue autour de la tête du rapace, il lui bloque les serres à l’aide d’un bout de ficelle et d’une branche.

 

 

 


 

 

 

Mona Lisa Production - 3 et 4 Place Chazette - 69001 Lyon FRANCE
Tél : +33 4 78 39 04 04 - Fax : +33 4 78 29 09 47

email : info2@monalisa-prod.com